La transformation numérique c’est quoi ?

La transformation numérique s’inscrit comme un phénomène de grande ampleur.

La transformation numérique c'est quoi ?
Crédit photo : Adobe Stock

Objets connectés, intelligence artificielle I.A, big data, médias sociaux, réalité virtuelle, commerce connecté, la liste est longue, tout ce qui gravite aujourd’hui autour du numérique ou du digital peut se résumer en deux mots : transformation numérique.
On parlera plus particulièrement de transformation numérique dans le cadre de dispositifs intranets évoluant vers une dynamique collaborative intensive, de réseaux sociaux d’entreprise (RSE / social network), d’innovation participative et ouverte (management des idées), d’entreprise apprenante et d’intelligence collective.


La transformation numérique implique de considérer les nouvelles technologies de l’information et de la communication non pas sous l’angle du simple choix d’outil mais comme un véritable enjeu stratégique économique et social.

Transformer numériquement revient à dimensionner et accompagner la mutation qu’impliquent le choix et la mise en place d’une technologie et ce, en considérant les notions de maîtrise d’usage, de conduite du changement, de gouvernance, de formation, etc. La transformation numérique n’est pas forcément liée à la technologie numérique, mais plutôt par le fait que la technologie, qui est numérique, permet aux gens de résoudre leurs problèmes traditionnels et ils préfèrent cette solution numérique à l’ancienne solution. L’étape de transformation signifie que les usages numériques permettent intrinsèquement des innovations et des créativités dans un domaine particulier, plutôt que de simplement améliorer et soutenir les méthodes traditionnelles. Bien que l’impact de cette transformation sur les entreprises ait été profond, beaucoup ont du mal à réaliser le plein potentiel de ce que permet la numérisation avec des disparités géographiques significatives.


Selon Wikipedia, L’Europe fonctionne actuellement à 12 % de son potentiel numérique, alors que les États-Unis fonctionnent à 18 %.

Il y a aussi des différences importantes en Europe, selon cette même étude, l’Allemagne fonctionne à 10 % de son potentiel numérique, alors que le Royaume-Uni est presque à égalité avec les États-Unis à 17 %. La France est 16e sur 27 pays de l’Union Européenne au niveau de la présence en ligne. Cela démontre que beaucoup de progrès restent à faire pour l’adoption de la numérisation, même les économies avancées peinent à exploiter tout le potentiel de la numérisation.


La numérisation et la transformation numérique accélèrent collectivement le processus global et social de la transformation. Ce processus a contribué à l’apparition des phénomènes aujourd’hui connus sous le nom de Internet industriel, l’industrie 4.0, Big data, machine pour usiner la communication, blockchain, etc. Le processus de la numérisation a permis de transformer et changer les modèles économiques existants, les modèles de consommation, les structures socio-économiques, les décisions politiques, juridiques, les modèles organisationnels et les barrières culturelles.

Accompagner des associations, des entreprises et/ou des collectivités dans leur transformation numérique est la mission de W3b.